émotions enfants

Les émotions des enfants

Les émotions des enfants qu’est-ce que c’est ?


Les émotions peuvent être de vrais tyrans pour les enfants. Toujours à fleur de peau, les enfants doivent apprendre à les gérer. C’est à travers elles qu’ils construisent leur rapport au monde. Pas toujours facile d’être un enfant ! Souvent l’enfant peut se sentir incompris et laisser ses émotions le submerger, il va alors piquer une crise. C’est pourquoi apprendre à son enfant à gérer ses émotions et essayer de le comprendre est important pour que sa vie et la vôtre ne deviennent pas un calvaire !

             Les émotions sont un système d’informations sur notre psychique au même titre que les sensations le sont sur le plan physique. Savoir les identifier pour bien vivre avec soi-même et avec les autres est primordial. Cet apprentissage se fait durant l’enfance et doit être bien réalisé pour avoir un adulte épanoui par la suite. 






Différents types d’émotions


Il existe des émotions de base, appelées émotions primaires, on en différencie 8 : 


  • la colère
  • la tristesse
  • la peur
  • le dégoût
  • le plaisir
  • l’amour
  • la surprise
  • la honte

Au fur et à mesure de son développement, l’enfant va apprendre à identifier ces différents types d’émotions et apprendre à les gérer. 

Aux alentours de 8mois, l’enfant apprend à décoder les émotions sur le visage des autres. À un an, il commence à les comprendre et à différencier les émotions désagréables des émotions agréables. Jusqu’à ses 5ans, l’enfant affinera son rapport aux émotions et pourra identifier les situations les ayant provoquées. À 5ans, il sera capable de les contenir.


L’enfant doit apprendre à extérioriser ses émotions sans non plus se faire contrôler par elles. Refouler ses émotions amènera l’enfant à développer des mécanismes de défense une fois adulte. Il aura accumulé beaucoup d’émotions qui se répercuteront dans sa vie de tous les jours de manière inconsciente, à travers des attitudes addictives, compulsives, illogiques, l’éloignant un peu plus de ses ressentis, de lui-même en l’enfermant dans un schéma malsain.

À l’inverse, un enfant esclave de ses émotions, qui n’aura pas appris à les contrôler, sera à l’âge adulte inadapté à son environnement et conservera un comportement immature vis-à-vis du monde qui l’entoure. 

C’est pourquoi les enfants doivent bien assimiler chaque étape de l’apprentissage de leurs émotions.






Comment apprendre à vos enfants à gérer leurs émotions ?


Alors comment apprendre à votre enfant à gérer ses émotions ? Comment trouver le juste milieu et être sûr de faire ce qu’il y a de mieux pour lui ?


1. Identifier les émotions


Afin de gérer ses émotions, l’enfant doit déjà apprendre à les identifier, à savoir quels gestes et attitudes sont associés à quelles émotions. De cette manière, lorsqu’il adoptera une attitude associée à une émotion, il sera en pleine conscience de ce qu’il ressent et se comprendra mieux.

Lorsqu’il est heureux votre enfant sourit, lorsqu’il est en colère ses sourcils se froncent, il pleure lorsqu’il est triste. Quand votre enfant sera un peu plus grand, aux alentours de 8/9 ans, vous pourrez lui faire remarquer des signes plus sous-entendus de ses émotions tels que : lorsqu’il serre les dents cela montre qu’il est mécontent, ou bien lorsqu’il s’éloigne d’une situation, c’est qu’il en a peur…etc. Tous ces signes doivent bien être intellectualisés par l’enfant. Plus grand, cela lui permettra d’être en accord avec lui-même, avec ses ressentis.

N’hésitez pas à l’encourager à se poser des questions sur lui-même plutôt que de seulement subir son émotion. Demandez lui dans telle ou telle situation quel sentiment a pris possession de lui par exemple. Plus vous l’amènerez à se poser des questions sur lui-même moins il aura peur plus tard de regarder à l’intérieur de lui-même et d’affronter ce qu’il ressent.

Enfin, apprenez aussi à votre enfant à exprimer son émotions, à la laisser sortir afin de le soulager et qu’elle soit pleinement acceptée. Amenez-le à poser des mots dessus, à dire « je suis heureux » lorsqu’il l’est, il en va de même pour les émotions négatives.


2. Gérer les émotions


Afin de gérer ses émotions, l’enfant doit, lorsqu’il ressent une émotion négative, chercher à la compenser afin de se sentir mieux. Comme émotions désagréables nous avons par exemple :

  • la peur : votre enfant devra chercher du réconfort, quelque chose de son quotidien dans lequel il a confiance, qui le fasse sentir en sécurité, cela peut être un simple doudou par exemple, sur lequel il va rejeter son émotion pour se sentir mieux. Étant donné que vous ne pourrez pas toujours être là au moment où votre enfant ressentira de la peur, il est important qu’il trouve d’autres exutoires pour évacuer sa peur.
  • la colère : chaque enfant exprime sa colère de manière différente. La plus saine est d’essayer de se calmer et de se canaliser avec des jeux de respiration par exemple. Un enfant trop jeune aura besoin plutôt de se défouler (en tapant contre des choses…etc) ou bien se renfermera et boudera mais aura du mal à se calmer de lui-même. Afin de l’amener à se calmer par ses propres moyens, vous pouvez l’encourager en passant une musique douce et apaisante, en bruit de fond, qui jouera sur son émotion sans qu’il s’en rendre compte (bruits de vagues, petits oiseaux qui chantent…etc).
  • la tristesse : pleurer est le premier réflexe de l’enfant pour exprimer une émotion négative. La tristesse passe beaucoup par les pleurs chez l’enfant et est un super moyens d‘extérioriser une émotion lorsque les mots peuvent manquer. Si votre enfant est triste il faut qu’il comprenne pourquoi. En parlant à un doudou pour lui raconter sa peine, en écrivant dans un journal, ou bien, (encore mieux!) en se disant dans le miroir dans les yeux pourquoi il est triste, votre enfant se confrontera à son émotion, à lui-même et pourra mieux la dépasser.

Les émotions positives, quant à elles, doivent être encouragées, alors n’hésitez pas à aller dans le sens de votre enfant. Partagez sa joie, encouragez les situations qui la suscitent…votre enfant n’en sera que plus heureux ! La clef de tout est de faire vivre pleinement à votre enfant chacune de ses émotions.


ATTENTION !


Il est important de ne pas brider les émotions de votre enfant. Souvent la patience peut nous manquer et nous pouvons nous-même réagir tels des enfants (eh oui!) et nous braquer ou bien nous énerver sans essayer de comprendre l’enfant parce que nous avons nous-même du mal à gérer nos émotions. Ce qu’il faut retenir c’est que nous devons montrer l’exemple, sinon comment les enfants peuvent-ils construire leurs bases ? Alors faites attention à ne pas frustrer les émotions des enfants, qu’elles soient négatives ou positives, aidez-les à bien se connaître eux-mêmes !


Vous pouvez retrouver l’article de La Maîtresse du colibri, sur l‘intelligence émotionnelle des enfants avec quelques astuces, ici : https://www.feamzy.com/le-kit-de-survie-des-parents-feamzy-par-la-maitresse-du-colibri-lintelligence-emotionnelle-de-votre-enfant/