Le sport, pour toute la famille !

On sait en tant que parent, que notre vie est un peu comme une épreuve sportive au quotidien. On ne prend pas souvent de temps pour soi ou alors pas assez, au détriment d’être irritable, épuisé, moins productif…  Le sport, pour toute la famille, serait un excellent moyen de s’évader. Faire du bien à notre corps et à notre esprit en cette nouvelle année.

Cependant, une bonne partie des parents sont de “mauvais élèves” en ce qui concerne la pratique d’une activité physique régulière. Beaucoup de travailleurs connaissent une forte sédentarité causée notamment par les nombreuses heures passées derrière leurs ordinateurs. Mais il est également important pour les enfants de faire du sport. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), recommande aux enfants et aux adolescents de 5 à 17 ans de pratiquer une activité physique au moins une heure chaque jour. Malgré cette recommandation, de nombreux jeunes ne font pas suffisamment de sport en dehors des heures réservées dans le cadre scolaire.

On vous donne aujourd’hui dans cet article tout ce qu’il y a à savoir sur le sport. Pour vous faire changer d’avis et devenait des parents zen, et vous aider aussi à trouver le sport idéal pour votre enfant et pour votre famille.


Les bienfaits du sport

Chez l’adulte

On pourrait penser que le sport est le dernier de nos soucis en tant que parent et qu’il nous épuiserait davantage. Et bien, c’est tout le contraire. Le sport donne une sacrée dose d’énergie et quand on est parent, c’est exactement ce qu’il nous faut, en très grande quantité. Le sport est aussi un excellent moyen d’évacuer le stress, la charge mentale de la famille et de le décharger.

Faire du sport, ce n’est donc pas juste perdre du poids,gagner des muscles etc … mais c’est aussi prendre du bon temps ou penser à autre chose.

La première chose que l’on vous conseille : il ne faut surtout pas culpabiliser du temps passé à pratiquer notre activité sportive favorite. Si cela est bon pour nous, ce sera forcément du positif pour nos enfants. Nous serons plus zen, et plus détendu dans notre quotidien.

Parents, pour trouver du temps, vous pouvez chacun votre tour garder les enfants pendant que l’autre part faire son tour de vélo ou sa séance de footing. Et une fois de temps en temps si c’est possible, vous pouvez faire garder les enfants pour une sortie sportive à 2. Voilà comment rendre l’utile à l’agréable. Vous pouvez également pratiquer du sport en famille.

Les recommandations 

Selon l’OMS, “les adultes âgés de 18 à 64 ans devraient pratiquer au moins, au cours de la semaine, 150 minutes d’activité d’endurance d’intensité modérée. Ou au moins 75 minutes d’activité d’endurance d’intensité soutenue, ou une combinaison équivalente d’activité d’intensité modérée et soutenue”. Alors messieurs-dames, n’attendez plus, bougez-vous !

Les bienfaits de l’activité physique chez les adultes

Dans l’ensemble, le sport nous permet de nous évader, de souffler (c’est le cas de le dire), de prendre du temps pour soi et d’être un adulte et un parent plus zen.

Et côté santé, comparé à des hommes et femmes d’âge adulte plus sédentaires, le sport permet aux individus plus actifs :

  • d’avoir un plus faible taux de mortalité toutes causes confondues
  • moins de risque de fracture de la hanche ou vertébrale ;
  • une plus grande capacité cardiorespiratoire et musculaire ;
  • avoir plus tendance à maintenir son poids et avoir une masse corporelle et une répartition des tissus plus saines.
  • une prévention contre le surpoids voir l’obésité
  • ralentir la perte de masse osseuse
  • augmenter l’endurance 
  • prévenir des douleurs et de pouvoir mieux se déplacer au quotidien
  • diminuer le mauvais cholestérol et augmenter le bon
  • réduire les risques de dépression
  • réduire les risques de cancers du côlon
  • diminuer des problèmes cardio-vasculaire
  • mieux dormir, de diminuer la sensation de jambes lourdes
  • nous rendre plus détendu
  • aider dans le traitement de nombreuses maladies

Chez l’enfant 

Effets bénéfiques pour la santé (musculaire, osseuse, ligamentaire, articulaire et cérébrale) :

  • Fortification des os afin de résister aux chutes et aux chocs.
  • Renforcement des défenses immunitaires qui permet de faire face aux agressions telles que les maladies (rhumes, angines…).
  • Bienfaits organiques sur le cœur et les poumons.
  • Sollicitation du système musculaire qui permet de renforcer et de faciliter les efforts du quotidien.
  • Maintien d’un poids de forme, pour lutter contre surpoids et obésité.
  • Lutte contre les problèmes de dos.

Le risque d’être en surpoids est 4,6 fois plus élevé pour les enfants regardant la télévision plus de 5 h par jour. Comparé aux enfants passant moins de 2 h par jour devant l’écran. Alors en augmentant l’activité physique et en diminuant les comportements sédentaires (temps d’écran : télévision, ordinateur, canapé, téléphone…). Vous protégez vos enfants d’une éventuelle prise de poids durant l’enfance et l’adolescence. Le niveau habituel d’activité physique pendant l’enfance et l’adolescence est associé à la composition corporelle de l’âge adulte. Donc en préparant vos enfants à avoir une vie saine à l’instant présent, vous préparez leur avenir d’adulte.

Bienfaits psychologiques du sport chez les enfants

  • L’augmentation des activités cognitives : les enfants qui font du sport mémorisent mieux et plus de choses. Ils retiennent également mieux l’information par rapport aux enfants qui ne font pas d’activités physiques. En effet, lors d’exercices physiques, la production de cellules augmente dans l’hypothalamus, la partie du cerveau chargée de contrôler le système nerveux autonome et le système endocrinien.
  • Bien-être émotionnel et prévention des états dépressifs : chez les adultes et les enfants, il a été démontré qu’avec la libération d’endorphines produites grâce à l’activité physique, les individus ressentent une sensation de bien-être. Ainsi, ils sont moins sujets à souffrir de stress ou à entrer en dépression.
  • Intégration à la société et respect des règles : Grâce au sport, les enfants apprennent à se sociabiliser et à travailler en équipe. Lorsqu’ils partagent des points d’intérêts avec d’autres enfants, ils apprennent l’importance de la collaboration. D’un autre côté, les enfants comprennent à quel point il est indispensable d’appliquer les règles. Par conséquent, ils peuvent commencer à suivre les règles établies à la maison et à l’école avec plus de facilité.
  • Ils sont plus sociables : Les enfants qui pratiquent un sport dans des institutions sportives ou clubs voient également augmenter leur groupe social/d’amis. De cette façon, ils apprennent à créer des relations avec d’autres enfants. Cela améliore leur mentalité et perception et ils prennent connaissance de la diversité des individus dans la société.
  • Des enfants avec plus d’estime de soi : Les victoires dans le sport sont des facteurs importants pour consolider l’estime de soi d’un enfant. De plus, le renforcement musculaire et la bonne apparence physique font que les enfants se sentent plus confiants, perdent leur timidité et commencent à aimer leur corps.
  • Apparition de la neurogenèse : Lors de l’activité physique, le cerveau s’active et commence à produire plus de neurones et renforce toutes les connexions entre eux. Ce phénomène cérébral s’appelle la neurogenèse. Quand les neurones se multiplient et que les connexions se renforcent, les individus acquièrent la capacité de prendre des décisions plus rapidement. Ils deviennent également capables de suivre une réflexion logique et s’éloignent des divagations. 
  • Entraîne les bonnes habitudes : On estime que les enfants qui font du sport commencent par ailleurs à développer de bonnes habitudes, comme par exemple avoir une meilleure hygiène. D’autre part, ils sont plus conscients de l’heure à laquelle se coucher, ou de remplir leurs obligations dans les temps donnés.

Essayez le sport en famille

Un renforcement du lien familial

Le sport en famille permet aux parents de renforcer les liens qui les unissent à leurs enfants et d’être plus complices. Le sport est vu comme un jeu et un plaisir pour les enfants. Alors quoi de mieux pour lui que de partager ce qu’il aime avec sa famille.

Un sentiment de reconnaissance

Aux yeux d’un enfant, les parents et les enfants ne collaborent jamais vraiment d’égal à égal… sauf dans le cadre du sport ! Une partie de basket en famille permet de mobiliser les atouts de chacun, et de mettre tout le monde sur un pied d’égalité. L’enfant se sent ainsi utile et donc valorisé. De ce fait, il développera un sentiment de confiance qui aura des répercussions positives sur son développement personnel.

Éduquer en s’amusant

Le sport offre aux parents la possibilité d’enseigner de façon ludique et plus facilement certaines valeurs à leurs enfants : le sens de l’entraide, du collectif, du dépassement de soi, de l’effort…

Découvrir les sports de chacun

Dans une même famille, il arrive parfois que chacun des membres pratique son propre sport. S’intéresser aux différentes activités physiques que pratiquent ses enfants, ses parents ou ses frères et sœurs permet de développer sa culture sportive. Mais également de donner confiance en soi à notre enfant. En effet, plus vous apporterez de l’attention à son activité favorite, plus votre enfant sera épanoui. N’oubliez pas, vous êtes en quelque sorte son modèle et votre avis compte énormément.

Trouver le sport qui convient à toute la famille

L’idéal est de trouver un sport qui conviendra et plaira à l’ensemble de la famille, en fonction des capacités physiques de chacun. Les sports comme la natation ou la randonnée peuvent convenir à tout le monde et à tous les niveaux. Les sports collectifs restent les plus adaptés pour partager un moment convivial et pour que chacun puisse prendre du plaisir comme le tennis, le volley ou encore le football.

Manque de temps ? Changez vos petites habitudes quotidiennes !

Pour les parents qui n’ont pas le temps de pratiquer un vrai sport avec leurs enfants, il est tout à fait possible d’adapter son quotidien pour se mettre en mouvement plus que d’habitude. Par exemple se rendre à l’école à pied ou à vélo. Vous pouvez aussi bannir les ascenseurs pour favoriser les escaliers, qui sont un bon exercice pour le cœur.


Comment choisir son sport ?

Pour l’enfant

Il est évident que l’enfant ne pratique généralement pas un sport « pour sa santé », sauf dans certains cas, mais cela reste encore trop abstrait pour lui. Il est plutôt concentré sur le plaisir d’effectuer le sport, l’augmentation de l’estime de soi, retrouver ses amis… C’est la dimension ludique qui nourrit principalement l’intérêt d’un enfant pour le sport. Alors dans l’idéal, il faudrait que le choix du sport vienne de l’enfant et non des parents.

Cependant le plaisir du sport n’exclut pas le fait qu’il peut aussi aimer la mise à l’épreuve de ses capacités personnelles et de ses performances. Rechercher un but d’amélioration personnelle.

En ce qui concerne le rôle du parent dans le choix de l’activité physique, si le parent peut encourager son enfant à choisir un sport. Il faut tenir compte de ses goûts personnels. Ne lui infligez aucune pression concernant ses performances dans le milieu sportif. Au regret de lui infliger une pression contre-productive qui pourra le frustrer et le dégoûter de ce sport par une volonté de se dépasser uniquement pour son entourage.

La découverte des sports par des stages 

Quoi de mieux que de tester avant d’adopter ? Offrez-lui des stages de sports qui lui donnent envie : basket, foot, danse… Le choix sera alors plus évident et moins difficile. 

Du sport pour chaque caractère

Chaque enfant a son caractère, et la pratique d’un certain sport lui permettra de l’affiner ou de le canaliser. Cependant, le même sport peut aussi être bénéfique pour deux caractères opposés. Par exemple, un enfant timide pourra prendre confiance en lui en faisant un sport de combat. Alors qu’un enfant qu’un agressif, hyperactif apprendra à maîtriser ses réactions en se pliant aux règles strictes du combat et en respectant son adversaire. Il pourra aussi canaliser son énergie.

Si votre enfant n’est pas très sociable à l’école ou a du mal à se faire des amis, alors les sports d’équipes seront parfaits pour lui.

À vous de voir avec votre enfant quel sport lui convient le mieux au niveau de son caractère et de ses goûts.


Choisir un sport chez l’adulte

Entre 20 et 40 ans

Tous les sports sont envisageables. Les sports collectifs comme le football, le basket-ball, le volley-ball sont souvent ceux que l’on pratiquait enfant. Mais vous pouvez élargir vos compétences sportives en passant par de la boxe, de l’athlétisme, du tennis, du vélo, de la natation… Vous avez l’embarras du choix !

Après 45 ans, soyez plus vigilants

Même un sportif accompli doit commencer à être vigilant. 

Quant à ceux qui se mettent ou envisagent de se remettre à la pratique sportive, mieux vaut pour eux opter pour des sports comme la natation, la voile, le cyclisme…

Chez les femmes, lors de la ménopause, il s’agit de lutter aussi contre l’ostéoporose. Pour cela, il est conseillé de privilégier des sports comme la marche prolongée et le jogging.

À 60 ans, il n’est pas trop tard 

Mais à cet âge, il est préférable d’envisager une activité d’endurance et d’éviter les sports trop intenses ou trop techniques. Après avoir passé un test d’effort, vous pouvez toujours vous mettre au jogging, mais en douceur. La marche à pied, le vélo, la natation, le golf sont des sports particulièrement appropriés. Le tai-chi et le yoga sont également d’excellentes activités pour travailler la souplesse et la coordination.

Des sports pour chaque envie :

Pour perdre du poids

Afin de brûler les graisses de manière efficace, optez pour les activités qui sollicitent votre rythme cardiaque comme la course à pied, la boxe, la natation, le cyclisme… Elles vont consommer en grande quantité vos calories ce qui aura pour effet de vous faire perdre du poids, à condition d’avoir une alimentation adaptée.

Pour se tonifier et se muscler 

Le roller par exemple est une activité dynamique qui sollicite l’ensemble du corps. C’est le sport idéal pour muscler tout le corps et gagner en tonicité. S’adonner régulièrement à ce sport c’est permettre à la masse grasse de fondre et d’accélérer une perte de poids. 

Pour se défouler 

Quand on pratique un sport, c’est aussi et avant tout pour se vider la tête et faire le plein d’endorphines. Dans ce cadre, les salles de sport proposent des activités comme la zumba où vous pourrez vous dépenser sans compter.

Bien Sûr, qui dit défoulement dit sports de combats comme la boxe, le judo, le karaté… 

Et ici encore, la course à pied est idéale pour s’aérer l’esprit et se défouler dans des espaces verts (parc, bois, autour d’un lac…). Il y a également les sports de raquette comme le squash, ou le tennis, ludiques et physiques.

Pour se détendre 

Le sport peut également être synonyme de détente chez certains. Si vous souhaitez vous relaxer après une longue journée tout en travaillant votre physique. Dirigez-vous vers le Yoga ou la méthode Pilates : ces deux activités nécessitent une grande concentration et impliquent une véritable réflexion et une prise de conscience de votre corps et de vos sensations.

La randonnée, qui allie marche et découverte de votre environnement, est également une activité très complète.

On espère que cet article vous plaira et que vous trouverez le sport idéal, pour vous, votre enfant, ou en famille !